L’équipe du Villeneuve-Info 

Ils font le journal, l’écrivent, l’illustrent, le relisent, le corrigent, et le rendent aussi agréable à lire… Si vous les croisez dans le quartier, n’hésitez pas à leur parler si vous avez une information à communiquer.  Ils nous disent ici ce qui leur plaît dans le fait de participer au Villeneuve-Info.  

 

 


Chantal Chalard : employée de la Poste retraitée. Directrice de publication et rédactrice.

Chantal a commencé par distribuer le Villeneuve-Info et fait partie de la Commission Journal depuis 10 ans. Ses thèmes de prédilection sont la nature - c’est une marcheuse - et la cuisine. C’est elle qui chaque mois jusqu’à la Fête de la Saint-Jean recueille les recettes de spécialités que l’on trouvera au buffet le 16 juin. 

Ce qu’elle aime dans le journal : « L’esprit d’équipe et écrire, même sur des faits divers comme les chiens écrasés. » 

Un message, un appel : « Le journal a besoin de vous, venez vous investir et rejoindre l’équipe ! Ou vous pouvez aussi le distribuer, par exemple simplement dans votre immeuble. » 


Nathalie Rouquet : salariée du Collectif des associations. Animatrice de la Commission Journal, directrice artistique avec Mireille Sarazin pour la mise en page et rédactrice.

La culture la fait voyager. Elle aime rencontrer les gens pour en raconter le portrait, et a été marquée par plusieurs histoires et parcours de personnalités tournées vers l’art.

Ce qu’elle aime dans le journal : « Découvrir des personnes et la convivialité des moments partagés pendant et après les réunions. »

Un message, un appel : « Le quartier bouge, il est comme un caméléon, il a plein de couleurs avec ses différentes cultures et dynamiques. »


Sébastien Rocca : alias Lamisseb, dessinateur professionnel. Illustrateur.

Sébastien anime un atelier Dessin tous les mercredis au Centre social. Il y a quatre ans il a poussé la porte du Collectif pour proposer son aide au journal. Depuis on y trouve de temps en temps des dessins humoristiques selon son inspiration ou les demandes particulières de la Commission Journal, et il lui est arrivé d’illustrer la couverture.

Ce qu’il aime dans le journal : « Ce journal est une richesse. Il permet d’être en contact avec les acteurs locaux, de créer un réseau et de s’impliquer dans le quartier. Chacun fait sa part. »

Un message, un appel : « Découvrez et respectez à Villeneuve une nature qu’on ne soupçonne pas ! »


Claude Deschamps : infirmière puéricultrice retraitée. Rédactrice et relectrice.

Claude participe au journal depuis deux ans. Les sujets qui lui incombent portent souvent sur les associations du quartier. Elle relit aussi les textes des rédacteurs et pointe les corrections tout en respectant l’âme de ce qui a été recueilli et écrit.

Ce qu’elle aime dans le journal : « Plus que signer un article, aller voir des gens, penser, être avec les autres. J’aime ce travail de fourmi qu’exige la relecture. »

Un message, un appel : « J’espère que la mise en lumière de sujets très différents permet aux lecteurs de se rendre compte de la richesse du quartier. »


Chloé Moulis : « éco-médiatrice » à la Régie de quartiers Diagonales, animatrice Jardin et Compost. Rédactrice.

Chloé court après le temps et pourtant elle a la volonté de s’impliquer encore plus dans son quartier. Les réunions de rédaction et les ateliers organisés cet hiver lui ont donné envie d’écrire dans le journal. Elle y a sa rubrique dédiée au jardinage : « Les conseils de Chloé. »

Ce qu’elle aime dans le journal : « Partager ce que je connais et ce que j’aime, et le travail de recherche pour écrire sur un sujet. »

Un message, un appel : « Villeneuve est agréable à vivre. Mais sa propreté est l’affaire de tous ! A chacun de prendre soin du quartier. Et si vous voulez faire du compost pour votre jardin, venez me voir ! »


Laurent Georges : éducateur sportif. Rédacteur.

Laurent, comme Chloé, est l’une des dernières recrues du journal. Ecrire pour Villeneuve-Info découle naturellement du stage qu’il a effectué pendant une formation professionnelle au Collectif des associations l’an passé. Il redécouvre l’écriture pour exprimer et développer des sujets, et laisser une trace !

Ce qu’il aime dans le journal : « Réfléchir à la façon de faire passer les informations, ce qui est très différent de l’expression orale. Et j’aime traiter d’autres sujets que le sport ! »

Un message, un appel : « N’hésitez pas à me solliciter pour l’écriture d’un article sur un sujet qui vous passionne, je serai à votre écoute ! »


Angélique Condominas : auteure et artiste du spectacle vivant. Rédactrice et correctrice.

Mots Nomades, l'association qui porte les initiatives culturelles et les créations d'Angélique et de Frank, connus comme le duo Frangélik, est implantée dans le quartier de Villeneuve depuis 2015. Tous deux animent des ateliers d’écriture dans le cadre de projets jeune public avec l’école Lavoisier en 2017-2018, et avec l’école Condorcet et le collège Fabre d’Eglantine en 2018-2019. Ils sont à l’origine de la rubrique Mots d’Mômes à la fin du Villeneuve-Info papier et chaque année au moment du Printemps des Poètes, ils éditent Poids plume, 10 000 petits livres écrits par qui le souhaite et acheminés par vingt-cinq passeurs dans les quatre coins de la France.

Ce qu’elle aime dans le journal : « Pouvoir être un porte-parole, et multiplier les occasions de rencontrer des gens du quartier avec l’envie de faire des choses ensemble, dans une dynamique collective, avec un engagement qui n’est que moral, qui n’est pas enfermant. C’est hyper précieux d’avoir des structures comme le Collectif des associations pour porter ça, zone à préserver ! Politiquement ça a du sens de faire exister une presse populaire de quartier libre de ton. Pour moi en tant qu’auteure, ça a donc du sens de m’impliquer. »

Un message, un appel : « C’est important de lire du papier, pas que « de l’écran ». Villeneuve-Info est un journal à dimension humaine, on peut se rencontrer dans la rue. Nous, rédacteurs, nous impliquons, mais le lecteur a lui aussi une posture active du fait de lire ce support de proximité conçu pour et dans la diversité. Des gens différents qui écrivent pour des gens différents qui les lisent, c’est aussi simple et fort que cela ! Et ce que j’aimerais, c’est que les enfants du quartier, via le Centre social par exemple, contribuent spontanément au journal en envoyant leurs textes à une adresse mail spécifique. »

Christian Durand : médiateur socio-culturel à l’association Horizon Habitat Jeunes. Rédacteur.

Christian travaille dans le quartier depuis 5 ans, et il écrit pour Villeneuve-Info depuis autant de temps. Journaliste autodidacte, ce touche-à-tout en termes de sujets a une prédilection pour la culture et les papiers relevant du lien social.

Ce qu’il aime dans le journal : « Faire partie d’une équipe citoyenne, non professionnelle, de gens qui s’impliquent avec une dynamique collective de média de proximité. C’est une récréation, on rigole tout en étant rigoureux. »

Un message, un appel : « Tout le monde peut écrire, même juste une brève, on ne fait pas de la littérature ! Le journal est le creuset de toutes les informations qui transitent ici et là. C’est chouette d’être au fait de ce qui se passe. »


Michèle Grosset-Grange : statisticienne, économiste et enseignante retraitée. Rédactrice.

Michèle est l’une des mémoires du quartier dans lequel elle est arrivée en 1981. Elle a été impliquée dans la vie des associations et du Collectif depuis le début et s’intéresse de près à la vie économique et politique du quartier.

Ce qu’elle aime dans le journal : « C’est du lien entre les gens et un écho qui va chez tout le monde car le journal va dans toutes les maisons. »

Un message, un appel : « C’est extraordinaire comme la vie est née et s’est développée vite dans le quartier. Pourvu que cela continue ! »


Annemarie Crespi : secrétaire de direction puis enseignante en anglais et documentaliste retraitée. Rédactrice et correctrice.

Annemarie fait partie de l’association Contes Actes. Elle a intégré l’équipe du journal depuis un an par le biais du Caboteur, une web TV rochelaise. Un jour, elle a vu des fautes d’orthographe dans les pages du Villeneuve-Info et s’est portée volontaire pour les corriger.

Ce qu’elle aime dans le journal : « La diversité des articles proposés et le climat hyper sympathique entre les bénévoles. »

Un message, un appel : « Je recommande à tous de lire, lire ! Et d’apprendre toujours quelque chose ! »


Sylvie Zegrani : assistante sociale retraitée. Rédactrice.

Sylvie prête sa plume au journal depuis septembre dernier pour garder du contact avec les gens car dans son métier elle avait l’habitude de voir beaucoup de monde. Elle s’investit dans le Comité de quartier du Petit-Marseille et au Collectif des associations.

Ce qu’elle aime dans le journal : « La créativité, la variété, imaginer de quels sujets on va parler. »

Un message, un appel : « Villeneuve est un quartier qui mérite amplement que l’on s’y intéresse ! »


Andrée Pogorzelski : secrétaire retraitée. Rédactrice.

Andrée habite le quartier depuis 35 ans et rédige pour le Villeneuve-Info depuis quatre ans. Culture, démarches administratives, sport, tous les thèmes l’intéressent et elle passe avec plaisir d’un sujet à l’autre pour apporter aux lecteurs de nouveaux angles de découverte.

Ce qu’elle aime dans le journal : « Rencontrer diverses personnes et créer une intimité pour en tirer une information à faire connaître. »

Un message, un appel : « Intéressez-vous au quartier, profitez-en davantage, impliquez-vous, contribuez ! Il y a encore trop d’impasses sur tout ce qu’il s’y passe. »


Elisabeth Schwartz : journaliste. Rédactrice et correctrice.

Elisabeth écrit dans le journal depuis deux ans. Elle a effectué une résidence de janvier à avril 2018 à Villeneuve avec la réalisatrice Uli Böhnisch pour dynamiser les médias de proximité à l’occasion des 40 ans du Villeneuve-Info.

Ce qu’elle aime dans le journal : « L’implication d’une équipe de gens différents mais tous animés par des valeurs communes d’objectivité, de solidarité et d’authenticité. Et apprendre des autres pour se nourrir mutuellement. »

Un message, un appel : « 40 ans de journal, c’est la preuve de son utilité, ayez le réflexe de le lire et de vous en servir pour faire connaître les initiatives locales. Et avis aux jeunes : prendre la plume et travailler avec des plus âgés, c’est plutôt « fun » !