La santé passe par le Sentier

Par Chloé Moulis

Amandine Mouret arrive en vélo, grand sourire aux lèvres, une énergie débordante. Elle vient me parler de l’association Le Sentier née en décembre 2018, avec un jardin de 100 m2 mis à disposition par son partenaire Carottes et coccinelles.

 

L’association propose des prestations pour les entreprises, sur mesure, et d’autres sur catalogue pour les particuliers pour 10 € de l’heure (prévoir un peu plus lorsque le repas est compris). Départ du jardin pour aller dans les marais, où on trouve énormément d’espèces que l’on peut cueillir sauf les espèces protégées. Un jardin pédagogique et médiéval est en préparation. L’idée est de présenter les plantes selon leurs vertus : un carré pour les problèmes digestifs, un autre pour les plantes sacrées, un pour les plantes qui sont des alliées des autres plantes… Une totalité de 18 carrés et une spirale aromatique.

 

La spirale aromatique est une technique issue de la permaculture, il s’agit d’aromates plantés en forme de spirale, construite avec des pierres. L’idée de la spirale, figure emblématique de la permaculture, est de supprimer les lignes droites qui sont inexistantes dans la nature par des courbes, des formes organique et naturelles, et aussi de cultiver avec des hauteurs, multiplier les écosystèmes…

Zéro achat, pas besoin de godets, Amandine déracine et replante, ce qui lui a déjà permis de trouver plus d’une dizaine de variétés : plantain, mauve, fenouil, romarin, consoude… Passionnée Amandine, mais en étant citadine, difficile de réussir à manger des plantes sauvages, un art de vivre au quotidien. Mais rien n’est impossible. Elle s’arrange pour manger « vivant » au moins une fois par semaine. Un moyen de se reconnecter à la nature, l’homme en étant une partie inhérente même s’il a une fâcheuse tendance à l’oublier : redevenir le chasseur cueilleur. Un mot qui revient, c’est la cohérence… « Un esprit sain, dans un corps sain ».

Amandine m’explique l’énergie que l’on peut trouver dans une plante qui vient d’être cueillie, et tout ceci sans se fatiguer pour la digérer, et tant d’autres choses, que je file chercher mon agenda pour trouver à quel atelier je vais pouvoir participer.

 

Plusieurs projets et envies pour 2019, le premier étant de pérenniser, sécuriser son poste à temps plein. À venir avec la librairie Les Rebelles ordinaires un « salon de plantes », avec des tisanes et des décoctions et une introduction à tout l’art de l’herboristerie. Et encore un projet d’herboribus* en tête, et aussi un tablier du cueilleur**, entre autres… A retenir : Le Sentier tiendra un stand à la fête de la Saint-Jean avec au menu une soupe de plantes sauvages et des tartinades pour pouvoir proposer un repas sain, vivant et végane.

 

*Comme le bibliobus, un bus itinérant, qui permettrait de faire découvrir les plantes sauvages dans divers lieux.

** Le tablier du cueilleur, c’est un tablier avec plusieurs poches pour pouvoir faciliter le ramassage des plantes lors des balades comestibles et les ranger dans les différentes poches.

Pour plus d’informations sur le sentier rendez-vous sur :

le site : https://www.sentierbotanique.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/lesentierbotanique/

Page internet Collectif des associations : https://www.collectif-villeneuve.com/les-associations-1/le-sentier/